China National Petroleum Corporation (CNPC)

De Oil4All
Aller à : navigation, rechercher


Forme Juridique Entreprise d’Etat
Création 1988
Siège Beijing, Chine
Personnages clés Jiang Jiemin (Président)
Produits le pétrole, le gaz naturel, la pétrochimie, l'exploration pétrolière.
Chiffre d’affaires 240,2 milliards de $ US (2010)[1]
Résultat net 14,4 milliards de dollars US (2010)[1]
Fonds propres 399,1 milliards de $ US [1]
Capitalisation 211,8 millions de $ US[1])
Effectif 1 674 541 (2011)[1]
Site internet www.cnpc.com.cn

Panorama

Situation Mondiale Actuelle

Propriétée de l’état chinois, la CNPC est la première société pétrolière et gazière intégrée de la Chine, avec des projets d'exploration et de production en Chine et dans 30 autres pays. Elle fournit des services pétroliers dans 50 pays et exploite des raffineries et un réseau de gazoducs en Chine (dont 70% des oléoducs du pays). La CNPC dispose d'un réseau de 18 000 stations-service à travers la Chine.

En 2009, cette société a installé plus de 1 900 puits d'exploration et déclarait des réserves prouvées de plus d’un milliard de tonnes métriques d'équivalent pétrole.[2]

En 2011, la CNPC était sixième au classement CNN des 500 premières entreprises du monde.[3] Selon le classement du magazine américain ‘Fortune’ des 500 premières entreprises mondiales, la force de la CNPC provient de ses partenariats avec les gouvernements des pays riches en pétrole et les compagnies multinationales qui y sont implantées. En 2011, la CNPC travaillait avec la Russie, le Venezuela, l'Irak et le Qatar, et a établi des partenariats avec BP, Total SA et Shell.[4]

Faits Marquants du Rapport Annuel

Le Rapport Annuel de la CNPC établi en 2010[5] note que cette année là était la dernière du 11ème plan quinquennal chinois et que la CNPC cherche à jouer un plus grand rôle international depuis les cinq dernières années.

Le rapport affirme que les résultats d’exploitation de l'entreprise en 2010 ont dépassé les prévisions, avec des recettes en hausse de 41% par rapport aux chiffres de l'année précédente et un bénéfice total en hausse de 34,5%.

Grâce à ses activités d'exploration et de production, la CNPC a fait d'importantes découvertes stratégiques, contribuant à une augmentation forte et soutenue du volume des réserves. Ses activités dans le secteur du gaz naturel ont maintenu une croissance rapide et représentent désormais 35,4% de la production nationale en termes d'équivalent pétrole.

Les activités de la CNPC à l'étranger continuent à progresser suite au développement de la coopération avec les pays hôtes et les compagnies pétrolières internationales, dont une collaboration importante avec la Russie, le Kazakhstan, le Turkménistan, le Venezuela et le Canada. La société a acquis l’entreprise australienne ‘Arrow Energy’ et s’est implantée dans l'exploration des hydrocarbures au Qatar, en partenariat avec Shell. En Irak, la CNPC poursuit sa coopération avec BP, Total et Petronas.

Au sujet des prévisions de l’année 2011, première année du 12ème plan quinquennal, la CNPC affirme être confiante. La société prévoit de s'adapter aux changements nationaux et à l'étranger, en se concentrant sur l'industrie du pétrole et du gaz. Elle compte également promouvoir l'innovation technologique, renforcer les procédures de sécurité et la protection de l'environnement, et améliorer l'efficacité énergétique.

Vue d’ensemble

Soutien de l’ITIE

Au début de l’année 2012, la CNPC ne soutenait pas l’ITIE.

Pacte Mondial des Nations Unies

Au début de l’année 2012, la CNPC n’adhérait pas au Pacte Mondial des Nations Unies.

Responsabilité Sociale de l’Entreprise

Les activités de la CNPC en matière de Responsabilité Sociale de l’Entreprise sont décrites dans son Rapport Annuel pour 2010 [5], les principaux points sont:

  • L'économie d'énergie et les mesures mises en œuvre pour réduire la consommation d'eau ont économisé 1,87 millions de tonnes d'équivalent charbon et 38,21 millions de mètres cubes d'eau en 2010.
  • Au cours du 11ème plan quinquennal, la CNPC a économisé 9,37 millions de tonnes d'équivalent charbon et 302 millions de mètres cubes d'eau, et a atteint son objectif avec un an d'avance sur le calendrier.
  • En juillet 2010, la CNPC a reçu le «prix d'excellence pour l’économie d'énergie et la réduction des émissions» attribué par la SASAC, la Commission de Supervision et d'Administration de Biens Publics relevant du Conseil des Affaires d'Etat.

Couverture Médiatique

  • En novembre 2005 une explosion a eu lieu dans une usine chimique exploitée par la CNPC dans la province du Jilin en Chine, contraignant la ville de Harbin située en aval, à couper l'alimentation en eau de la population pendant cinq jours. La pollution a touché non seulement la rivière Songhua, mais également le fleuve russe Amur. La CNPC s’est retrouvée sous la menace d’importantes sanctions économiques et d’indemnisations à verser pour la pollution causée.[6]
  • En juillet 2010 du pétrole s’est déversé dans la mer au niveau de l'installation de stockage de pétrole du port de Xingang dans le nord-est de la Chine (installation en partie détenue par la CNPC) suite à l'explosion de deux pipelines de pétrole brut, entrainant la fermeture du port.[7]

Activités Mondiales par Pays

Irak

Article principal: Activités de la CNPC en Irak

Libye

Article principal: Activités de la CNPC en Libye

Iran

Article principal: Activités de la CNPC en Iran

Niger

Article principal: Activités de la CNPC au Niger

Syrie

Article principal: Activités de la CNPC en Syrie

Références

  1. 1,0, 1,1, 1,2, 1,3 et 1,4 "Fortune 500: China National Petroleum Corporation", CNN Money, consulté le 9 décembre 2011
  2. "China National Petroleum Corporation: Company Description", Hoovers, consulté le 8 décembre 2011
  3. "Global 500", CNN Money, consulté le 8 décembre 2011
  4. name="FOR">"Fortune 500: China National Petroleum Corporation", CNN Money, consulté le 9 décembre 2011
  5. 5,0 et 5,1 "2010 Annual Report", CNPC, 2010
  6. "Northeast cleans up after chemical blast", Asia Times, le 30 novembre 2005.
  7. "China seals oil port after spill; PetroChina cuts runs", China Daily, le 19 juillet 2010.